Le Crucifix et la Laïcisation du Québec

Source: Le Québec Aux Québécois
Auteur: Anonyme
Contact: twitter.com/LeQCauxQCois


Après la nouvelle que le crucifix de Duplessis ait été enlevé du Salon Bleu de l’Assemblée Nationale, beaucoup de gens ont, avec raison, exprimé leurs colère. Beaucoup blâment les pressions d’islamistes musulmans. Comprenez bien une chose: ce ne sont pas les islamistes qui déconstruisent l’identité catholique du Québec. Les responsables sont pas mal plus proches de vous que vous pensez.

C’est les baby boomers laïcards encore frustrés d’avoir reçu des coups de règles sur les doigts par une religieuse quand ils étaient petits, ou qui sont fâchés que les prêtres aient encouragé leurs ancêtres à avoir de trop grosses familles (même si c’est grâce à ce courageux sacrifice qu’on existe encore en tant que peuple) et qui croient que la laïcité va magiquement faire disparaître les immigrants, ou, encore par magie, leur faire renier l’identité qu’ils ont dans le sang, leur faire abandonner leur culture millénale, et les transformer en québécois modèles. Si seulement ils abandonnaient leurs maudite religion, la « boue magique » du sol québécois les transformeraient en Tremblays et en Lévesques. Ne dites surtout pas à ces nostalgiques du temps préhistorique de la Révolution Tranquille, de Woodstock, du Summer of Love et de Mai 68 que la France a un modèle de laïcité beaucoup plus stricte que l’on n’aura jamais et qu’ils sont quand même en train de devenir l’Algérie du Nord et au bords d’une guerre civile.

C’est les petits gauchistes bobos qui fétichisent les religions orientales et qui, par haine autodestructrice de leur propre peuple, croient que toute religion pratiquée par des blancs doit disparaître en même temps qu’eux, pour faire plus de place aux minorités non-européennes, eux qu’ils croient libre du pêché originel (très chrétien comme concept) du colonialisme et du racisme systémique. Ces gens la crient haut et fort leur compassion pour les pauvres opprimés du monde, mais font à semblant de ne rien voir quand des chrétiens à la peau brune se font massacrer en Syrie, en Irak, au Sri Lanka et en Afrique. Le fait que la religion chrétienne soit la religion la plus persécutée au monde les laissent totalement indifférents.

C’est les crypto-marxistes, les athées militants ultra-matérialistes, riches franc-maçons et les diplômés de « L’Université de la Vie » qui se pensent trop intelligents pour avoir besoin de morale religieuse pour mener une bonne vie (même si 99% de leurs valeurs viennent indirectement de la religion chrétienne), qui croient que faire disparaître toute religion va créer l’utopie universelle et le paradis sur terre, malgré les 100 millions de morts causés par les essais désastreux et répétés du socialisme, anarchisme et communisme à faire exactement ça. On se souviendra des « colonnes infernales » de Robespierre du Génocide de la Vendée pendant la Révolution Française; qui massacraient les prêtres et violait les religieuses, qui les noyaient dans le fleuve Loire, qui massacraient des familles entières, qui éventraient des femmes enceintes et embrochaient des bébés naissants au bout de leur baïonnettes, emportés par la soif de sang de la terreur révolutionnaire. Des dictateurs et révolutionnaires d’une brutalité innommable comme Robespierre, les républicains d’Espagne, Staline, Mao, Pol Pot, Kim Il-Sung et autres fanatiques du culte de « l’Homme comme être suprême » l’ont déjà essayé de toutes leur forces; et le seul résultat est une montagne de cadavres.

C’est les fuckés occultistes, misanthropes, nihilistes, lucifériens, ceux qui ont tout simplement du plaisir à détruire, qui auraient avec joie rejoint les colonnes infernales, les tueurs de curés espagnols, la police secrète soviétique ou les khmers rouges; purement par haine de tout ce qui représente Dieu et ceux qui lui sont fidèles, et le plaisir sadique d’avoir le contrôle sur les faibles et de les faire souffrir.

C’est les libertins, pervers et dégénérés en tout genres (on ne précisera pas!) qui voient en les valeurs et morales chrétiennes des obstacles à détruire pour qu’ils puissent encore plus librement étaler au grand jour leurs perversions décadentes et corrompre plus librement ce qu’il reste encore de gens droits et normaux. Ils ont déjà gagné sur tellement de choses, il ne reste encore qu’à pousser un peux plus pour qu’on arrive à la décadence totale, au monde des clowns où tout est permis sauf résister à la perversion et la mise sens dessus-dessous de notre système de mœurs.

Si vous vous reconnaissez dans ces catégories, cette page n’est pas pour vous. La religion catholique fait autant partie de notre identité que la moelle fait parti de nos os; sans la moelle, les os meurent, et le corps meurt. Il est impossible d’extirper la fondation catholique du peuple québécois/canadien-français. Réussir, ça serait d’éliminer totalement les québécois; mais réussir est impossible. Si l’église naissante à survécu à l’Empire Romain et aux fosses à lions, si les chrétiens du Moyen-Orient ont survécus aux conquêtes musulmanes et aux guerres des croisades; et si l’église orthodoxe russe a survécu au NKVD de Staline; ce ne sont pas des petits illuminés du Québec qui vont réussir à battre la Foi. Mais ils sont capable de nous affaiblir à un tel point que nous disparaissions en tant que peuple. C’est déjà en train d’arriver. Ou encore, si ils parvenaient à extirper toute spiritualité des québécois, les générations futures en quête de sens spirituel à leur vie se trouveraient bien tentées par une certaine religion orientale, beaucoup plus vivace, intense et virile que le triste et décadente culte occidental du matérialisme; et de finalement répéter cette phrase que des milliards connaissent déjà: « Il n’y a d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète. »

Jamais nous ne devons donner de crédibilité aux critiques revanchardes et promesses utopiques des anti-catholiques, ni leur céder un seul pouce de terrain. Ils n’arrêterons pas au crucifix, ils cherchent déjà la prochaine cible. Peut-être le drapeau même du Québec? Ils n’arrêterons pas avant d’avoir vidé la culture québécoise de toute trace de la foi de nos ancêtres. Que resterait-il de « québécois » dans une telle culture? Vous n’avez pas besoin d’être un fanatique pratiquant qui se confesse trois fois par semaine pour défendre les bases mêmes de notre culture, de nos mœurs, de notre identité.

Amour sacré du trône et de l’autel,
Remplis nos cœurs de ton souffle immortel!
Parmi les races étrangères,
Notre guide est la loi:
Sachons être un peuple de frères,
Sous le joug de la foi.
Et répétons, comme nos pères,
Le cri vainqueur: « Pour le Christ et le roi! »
Le cri vainqueur: « Pour le Christ et le roi! »

Adolphe-Basile Routhier, Jour de la Saint Jean Baptiste, 1890

AVERTISSEMENT

En égard au climat délétère actuel, nous ne validons aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte de DMS:


- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi

- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes

- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe


Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.


Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de Dans Mes Souvenirs ou ses représentants.

Un commentaire sur “Le Crucifix et la Laïcisation du Québec

Laisser un commentaire