Richard Martineau souhaiterait implanter des puces électroniques aux récalcitrants

Richard Martineau ne fait pas exception lorsqu’il est temps de pointer du doigt le pouvoir médiatique corrompu. Alors qu’il est probablement l’une des figures les plus propulsés sur les plateformes de TVA, LCN, Qub Radio, Le Journal de Québec, Le journal de Montréal et même Télé-Québec, le « journaliste », encore et toujours, joue toujours la carte de la victime, affirmant que la gauche québecoise serait la seule entité qui pousse à la censure de ses opposants politiques.

C’est un drôle de narratif considérant que Martineau a déjà réclamé 350 000$ en « dédommagement » en 2016 à la suite de la publication d’un article contenant une fausse chronique nécrologique à son égard[1]https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/201905/14/01-5226086-le-litige-entre-richard-martineau-et-ricochet-est-regle.php. Cette dernière avait été écrite par l’activiste Marc-André Cyr, un fervant défenseur de valeurs progressistes, anarchistes et anti-capitalistes. Un gauchiste selon la définition de Martineau.

L’histoire n’est pas différente pour Québécor en soi. On se souvient bien du passage d’Alexandre Cormier-Denis à Qub Radio où il s’est fait enlever le micro après avoir affirmé le fait que les sodomites se ghettoïsent dans le « quartier gai » de Montréal[2]https://www.dansmessouvenirs.com/2020/02/12/entrevue-dalexandre-cormier-denis-sur-qub-radio-censuree-par-quebecor/.

Québecor est l’opposition contrôlée des médias financés par le gouvernement fédéral. Ce géant médiatique n’a comme objectif que d’empêcher une potentielle montée d’un vrai nationalisme.

C’est sous cette fausse bannière de « dissident » que Martineau est maintenant en train d’encourager l’implantation de puces électroniques à tous les récalcitrants des mesures de confinement établies par le gouvernement. Oublions qu’ils s’agit de mesures mises en place à la suite d’une hystérie médiatique[3]https://www.dansmessouvenirs.com/2020/03/16/montreal-dimanche-15-mars-2020/. Oublions que les symptômes de la maladies sont comparables à la malaria et qu’un médicament existe déjà pour les traiter[4]https://www.youtube.com/watch?v=9NVEEJCMLAc. Oublions que la garde nationale des États-Unis à New-York a affirmé à Project Veritas « qu’il ne s’agit que d’une grippe. »[5]https://www.youtube.com/watch?v=rqDGJLbsWWA Oublions que des articles basés sur des chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé prouvant qu’il ne s’agit que d’une hystérie médiatique se font censurer des géants du web[6]https://www.dansmessouvenirs.com/2020/03/23/un-article-denoncant-lhysterie-face-au-coronavirus-est-censuree-des-reseaux-sociaux/. Oublions tout cela et suivons les désirs de Martineau qui ne souhaite rien de plus que de voir le peuple réduit à l’état d’esclavage.

Il sera difficile par contre d’oublier le narratif que Richard Martineau avançait le 11 mars dernier, alors que l’idée d’une pandémie commençait tranquillement à prendre place dans les médias. Ce dernier, aux côtés de Jean-François Guérin, a passé l’entièreté de sa chronique a ridiculiser les personnes prenant le Coronavirus « trop au sérieux. » Le chroniquer profita aussi de l’occasion pour préciser que la grippe saisonnière cause en moyenne 300 décès par année au Québec. Il s’agit d’un détail intéressant puisque dans son autre entretient avec M. Guérin, le même où il recommande d’installer des mouchards sur les récalcitrants, l’écran de contexte animée précise qu’il y a présentement 36 décès du Coronavirus au Québec.

Références   [ + ]

AVERTISSEMENT

En égard au climat délétère actuel, nous ne validons aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte de DMS:


- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi

- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes

- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe


Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.


Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de Dans Mes Souvenirs ou ses représentants.

Un commentaire sur “Richard Martineau souhaiterait implanter des puces électroniques aux récalcitrants
  1. Le problème avec Richard Martineau est que c’est un abruti. Un esclave utile du monde moderne qui régurgite au jour le jour ce qu’il entend autour de lui. C’est une éponge. Je ne pense pas qu’il ait jamais pensé  »par lui même » de toute sa vie.
    Petite piqure de rappel de ce qui arrive quand un type issu du monde moderne se retrouve face à quelqu’un issu de l’ancien monde: https://youtu.be/PL-VNRs-vy0?t=572

Laisser un commentaire