L’INSPQ dévoile une quantité négative de gens morts du COVID-19

Ces statistiques sont maintenant publiques seulement 12 jours après que François Legault ait déclaré que les décrets d’urgence sanitaire ne pouvaient être levés avant qu’une majorité de la population ne soit doublement vaccinée.

Lever l’état d’urgence sanitaire est « impossible » avant la vaccination avec deux doses d’une majorité de la population, a dit François Legault en réponse aux partis d’opposition.

Journal De Montréal

Pas une surprise

Pour les habitués, ceci vient difficilement comme une surprise dans un contexte où les cas sont ajustés en retard après que les instituts (habituellement après autopsies) admettent que les morts dans leurs statistiques n’ont aucun lien avec un virus, chose qui ne vient non plus comme une surprise considérant que même l’OMS ait admis que les tests PCR servant à confirmer « si quelqu’un est contaminé ou non » sont totalement inutiles[1]https://archive.md/nBf3A.

Sur le site de l’INSPQ, le 6 juin 2021, il était possible d’apprendre que -1 personne était morte du fameux virus, que -9 en était hospitalisé et que -3 était aux soins intensifs[2]https://archive.md/wV7fb. Il y a de quoi en rire. Une autre bonne raison pour renouveler l’état d’urgence pour une population de 8 500 000 habitants.

En vain, comme le dirait probablement nos idoles aux gouvernement:

Oui mais, c’est encore un mort de moins de trop!

Conflits d’intérêts

Il est difficile de ne pas discerner un conflit d’intérêt, spécialement dans une situation comme la notre au Québec où la dictature bat sont plein alors que la seule augmentation annuelle de morts en 2020 provenait du génocide commis au sein des CHSLD par le système de santé provincial.

Suivant les mots de François Legault et les affiliation d’Horracio Arruda avec des entités souhaitant plus que tout vacciner la population mondiale[3]https://www.dansmessouvenirs.com/arruda, il est maintenant clair que notre gouvernement — ainsi que ses oppositions — ne souhaitent simplement qu’atteindre un quota de vaccination avant de lever tout type de décret autoritaire. Dans tous les cas, on sait que le masque deviendra tout de même la nouvelle normalité « pour éviter une possible nouvelle pandémie. » Reste encore à prouver que les pandémies existent, chose difficile à faire sans l’aide de la télévision et des médias.

C’est le vent

On pourrait en revenir à l’avis des professionnels. Comme le disait François Marquis à Tout Le Monde En Parle la fin de semaine dernière, nous avons probablement été sauvé à cause des forts vents d’été et du transport en métro.

Références   [ + ]

AVERTISSEMENT

En égard au climat délétère actuel, nous ne validons aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte de DMS:


- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi

- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes

- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe


Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.


Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de Dans Mes Souvenirs ou ses représentants.

Laisser un commentaire