Le Grand Remplacement: Un projet de 50 ans proposé par l’ONU en 2000

Source: Organisation des Nations Unies
Auteur: United Nations Population Division
Contact: N/A


NOTE IMPORTANTE

Dans le cas où l'archive du site officiel serait effacée, une copie archivée par un service tiers a été conservée. Le communiqué de presse de cette proposition a aussi été conservé en copie. Il est possible de télécharger une copie du communiquer officiel en français à partir de ce lien.


|NOTE=Dans le cas où l’archive du site officiel serait effacée, une copie archivée par un service tiers a été conservée. Le communiqué de presse de cette proposition a aussi été conservé en copie. Il est possible de télécharger une copie du communiquer officiel en français à partir de ce lien.&AUTN=United Nations Population Division&SWEB=https://www.un.org&SRCE=https://www.un.org/en/development/desa/population/publications/ageing/replacement-migration.asp&SRCN=Organisation des Nations Unies&|

La Division de la population de l’Organisation des Nations Unies observe les tendances en matière de fécondité, de mortalité et des migrations dans tous le pays du monde, ce qui lui permet d’établir les prévisions et les projections démographiques officielles de l’Organisation. Parmi les tendances démographiques révélées par ces données, deux d’entre elles sont particulièrement saillantes: le déclin et le vieillissement de la population.

En centrant son attention sur ces deux tendances marquantes et majeures, la présente étude se penche sur la question de savoir si les migrations de remplacement offrent une solution au déclin et au vieillissement des populations. Ce type de migrations se rapporte aux migrations internationales qui s’avéreraient nécessaires pour compenser le déclin des populations, la baisse des populations d’âge actif et pour neutraliser le vieillissement de l’ensemble des populations.

L’étude calcule l’importance des migrations de remplacement et examine les répercussions possibles de ces migrations sur la taille et la structure par âge pour un assortiment de pays qui connaissent un profil de fécondité commun qui se situe sous le niveau de remplacement. Huit pays sont examinés: Allemagne, États-Unis d’Amérique, Fédération de Russie, France, Italie, Japon, République de Corée et Royaume-Uni. Deux régions sont aussi comprises: l’Europe et l’Union européenne. La période visée s’étend grossièrement sur un demi-siècle, c’est-à-dire de 1995 à 2050.

Selon les projections démographiques de l’Organisation des Nations Unies (variantes moyennes), il est prévu que le Japon et pratiquement tous les pays d’Europe connaîtront une diminution de leurs populations au cours des 50 prochaines années. Ainsi, la population de l’Italie qui se situe à 57 millions actuellement devrait décliner pour atteindre 41 millions d’ici 2050. La population de la Fédération de Russie devrait passer de 147 à 121 millions entre 2000 et 2050. De même, la population du Japon qui s’élève à 127 millions actuellement passerait à 105 millions d’ici 2050.

AVERTISSEMENT

En égard au climat délétère actuel, nous ne validons aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte de DMS:


- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi

- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes

- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe


Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.


Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de Dans Mes Souvenirs ou ses représentants.

Laisser un commentaire