Un jury légifère contre un père luttant contre la transition sexuelle de son fils de 7 ans

Source: The Daily Wire
Auteur: Amanda Prestigiacomo
Contact: dailywire.com/author/amanda-prestigiacomo


|AUTN=Amanda Prestigiacomo&CON1=https://www.dailywire.com/author/amanda-prestigiacomo&SRCE=https://www.dailywire.com/news/jury-rules-against-texas-dad-trying-to-save-7-year-old-son-from-gender-transition-potential-castration/&SRCN=The Daily Wire&|

[Le 21 octobre], un jury a légiféré contre un père texan, Jeffrey Younger, qui tentait d’empêcher son fils James de sept ans de procéder à une transition de genre facilitée par la docteure Anne Georgulas, mère du jeune garçon et ex-épouse de Younger.

« Avec un consensus de 11 sur 12 jurés, le jury a décidé de ne pas confier à M. Younger le rôle de gardien en charge unique de ses deux jumeaux », a rapporté lundi LifeSiteNews. « Ils ont voté pour que la garde partagée soit remplacée par une garde individuelle, mais que M. Younger ne soit pas cette personne. »

Selon LifeSiteNews, Georgulas a reçu l’autorisation pour procédé à la prescription de bloqueurs de la puberté (ce qui peut provoquer une castration chimique) et, éventuellement, d’hormones, si elle le souhaite.

Selon les reportages du The Texan, les avocats de Georgulas, Jessica Janicek et Laura Hayes, ont déclaré que la mère ne prévoyait pas donner de bloqueurs d’hormones à James pour le moment. Cependant, « personne n’a déclaré qu’elle ne serait pas prête à les utiliser lorsque James commencera sa puberté », ce qui se déroule à environ 11 ans et demi chez les garçons, indique le rapport.

De plus, selon la décision du jury, M. Younger sera probablement obligé « d’assumer » la nouvelle identité de genre de son fils: une fille nommée « Luna. »

« Je veux que vous vous imaginiez avoir une discussion en ligne avec votre fils sur FaceTime et que votre ex-femme l’ait habillé en drag queen pour vous parler », a déclaré Younger à l’animateur Luke Macias lors d’un épisode en balado du « The Luke Macias Show » en janvier. « Il a de faux cils et du maquillage. Ses cheveux ont des paillettes. Il porte une robe. »

« Maintenant, imaginez ce que vous ressentiriez en voyant ce que je considère être un abus sexuel réel. Je crois qu’il ne s’agit pas simplement d’un abus émotionnel, mais bien de la forme la plus fondamentale d’abus sexuel, qui consiste à altérer l’identité sexuelle d’un garçon vulnérable », a poursuivi le père.

Selon ce qu’à rapporté le The Daily Wire en novembre, les documents du tribunal montrent que le fils de Younger ne s’habille comme une fille que lorsqu’il est auprès de sa mère, qui l’appelle par son nom transitoire et l’a même inscrit à l’école comme « Luna. » Selon Younger, cependant, James choisit systématiquement de porter des vêtements de garçon, « il refuse violemment de porter des vêtements de fille chez moi » et s’identifie comme un garçon lorsqu’il est près de lui.

La mère de James a accusé Younger de maltraitance d’enfants dans sa procédure de divorce « pour ne pas avoir assumé que James était un transgenre » et cherche à priver le père de ses droits parentaux, a rapporté The Federalist. Georgulas cherche également à forcer Younger à payer les factures des visites de James chez son thérapeute « transgenres-affirmé » ainsi que ses modifications médicales, qui pourront inclure une « castration chimique » d’ici deux ans, alors que l’enfant n’aura que huit ans.

Le garçon, selon Younger, a déjà complètement été « socialement transitionné. »

[James] porte une robe chez (son ex-femme) lui; il a un nouveau nom inventé, Luna – il apparaît dans les documents de la cour. Il va à l’école; les professeurs l’appellent « Luna. » Il utilise la salle de bain des filles à l’école. Toutes ses figures d’autorité – sa mère, son professeur, le bibliothécaire de l’école, le policier de l’école, le directeur de l’école – lui disent qu’il est une fille. Je suis la seule figure d’autorité de son entourage à lui dire la vérité; qu’il est en fait un garçon.

Jeffrey Younger

Le père a constaté que sa femme « ne donnait de l’amour et de l’affection [à James] que lorsqu’il se comportait comme une fille. » Elle enfermait James dans sa chambre et lui disait que les monstres ne mangent que des garçons, Younger a ajouté.

« Chaque. Journée. Vous devez voir votre fils abusé sexuellement et vous devez rester calme », a poursuivi le père texan, « puisque les tribunaux ne seront pas équitables envers vous. Et la seule façon de survivre à cela et d’en faire ressortir votre fils vivant est de permettre calmement à votre fils d’être torturé sous vos yeux et d’endurer l’opposition. C’est comme ça. »

« Ils me demandent d’assumer une illusion », a-t-il déclaré.

AVERTISSEMENT

En égard au climat délétère actuel, nous ne validons aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte de DMS:


- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi

- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes

- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe


Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.


Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de Dans Mes Souvenirs ou ses représentants.

Laisser un commentaire